Guillaume Dioups

Il a tutoyé les cimes et en Zarathoustra chansonnier, vient répandre sa musique dans la vallée des hommes et des femmes, s’éloignant pour une heure de sa prochaine création : L’album Dioups Box, en préparation, avec Sablo.
Sa musique intelligente, drôle, sensible gravit les pentes de nos cœurs-glaciers qui fondent en torrent de larmes de joie.
Guillaume Dioups enlève la doudoune et prend la guitare ce samedi 1er mai à 15 heure en direct dans Poezz e-chroniK, l’émission littéraire qui vous ouvre l’esprit.

Baptiste Caruana interprète, sur la musique de Grosso Gadgetto, un large choix de poèmes -dont certains écrits très récemment- entre plusieurs Live de Dioups - l’Agendadaïste, l’agendazadiste, Bahia ou J’me baigne (arrangement Sablo).

Découvrez ou réecoutez ses titres :

https://www.youtube.com/watch?v=DF4z7p2cVzE

https://www.youtube.com/watch?v=iyXcdE2d1aQ

A 15 heure 45 nous écoutons le Transpoème Les boulots pèlent issu d’Eclectique-Cités de Laure Gauthier, publié chez Acédie 58.

Nous avons enfin la joie d’écouter Tu me percutes comme le mur de Tamburello de Pauline Picot (texte et interprétation) et Philippe Guerrieri (musique) et le remix du même titre signé Abel-Antoine Vial & Lotus Guibot.
Et puisqu’un bonheur ne vient jamais seul, Pauline Picot fait une déclaration spéciale dans l’émission en ce 1er mai un peu avant 16h.

Une émission proposée par Baptiste Caruana
Réalisation Dorian Cosnier
Une émission enregistrée chez Unlock Records